chercher


chercher

chercher [ ʃɛrʃe ] v. tr. <conjug. : 1>
XVIe; cerchier 1080; bas lat. circare « aller autour », de circum
1(1210) S'efforcer de découvrir, de trouver (qqn ou qqch.). rechercher; recherche; découverte. Chercher qqn en explorant, en fouillant un lieu, en furetant. Chercher qqn dans la foule. Je vous cherchais. Chercher qqn du regard, des yeux. Pronom. (récipr.) Ils se cherchent dans la nuit. Chercher la sortie; l'interrupteur. Chercher un objet que l'on a perdu. « Elle fit mine de chercher sa bourse, qu'elle avait dans sa poche » (Sand). Chercher un mot, un renseignement dans le dictionnaire. Loc. Chercher une aiguille dans une botte de foin. Chercher la petite bête. Chercher des poux dans la tête à qqn. Cherchez la femme.
2(1538) Essayer de découvrir par un effort de pensée (la solution d'une difficulté, une idée, etc.). Chercher la solution d'un problème. Chercher un moyen, le moyen d'en sortir. Chercher ses mots : hésiter en parlant, ne pas avoir la parole facile. « Je cherche des prétextes pour me voiler à moi-même la seule raison qui me fait agir » (Montherlant). Chercher qqch. dans sa tête, dans sa mémoire, dans ses souvenirs. Qu'est-ce qu'il va chercher là ? imaginer, inventer , supposer. Chercher midi à quatorze heures. Pronom. (réfl.) Se chercher : chercher sa vraie personnalité, son identité. Un style qui se cherche.
Absolt Tu n'as pas assez cherché. examiner, scruter ; réfléchir. Ce n'est pas la peine d'aller chercher si loin. « Je ne cherche pas, je trouve » (Picasso). Relig. Rechercher Dieu, la foi. « cherchez et vous trouverez » ( BIBLE ). « ceux qui cherchent en gémissant » (Pascal).
3(XVIIe) CHERCHER À (et l'inf.) :essayer de parvenir à. ⇒ s'efforcer, s'évertuer, tâcher, tenter. Chercher à savoir, à se renseigner, à connaître, à deviner. Chercher à comprendre. « un nom qu'on cherche à se rappeler » (Proust). Il « se sentait faible et cherchait à se faire aimer » (A. Gide). Une déclaration qui cherche à rassurer. 1. tendre, 1. viser. CHERCHER À CE QUE(et subj.). Cherchez à ce qu'on soit content de vous.
4(1538) Essayer d'obtenir. (Une personne). Chercher une femme, et vieilli chercher femme, pour se marier. Chercher l'âme sœur. (Une place). Chercher un emploi, une situation. (Une chose). Chercher un appartement. Chercher son salut dans la fuite. Chercher du secours. Loc. Chercher querelle à qqn. Chercher fortune. « Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure » (La Fontaine). « Évariste s'enfuit et courut chercher auprès d'Élodie l'oubli, le sommeil » ( France).
Spécialt Il l'a cherché, c'est bien fait pour lui ! il a tout fait pour en arriver là, par inconscience ou provocation.
5(XVIIe) À l'inf., apr. un verbe Aller, faire, envoyer, venir prendre qqn, qqch. prendre, quérir, requérir. Venez me chercher ce soir. Allez chercher le médecin. Passez chercher votre colis à la poste. Aller chercher un enfant à l'école. « faites-moi chercher, et je serai trop heureuse d'accourir » (Proust).
Fam. Provoquer (qqn). Si tu me cherches, tu vas me trouver !
6Loc. fam. Ça va chercher dans les (et une somme) :ça atteint approximativement. Ça va chercher dans les mille francs.
⊗ CONTR. Trouver.

Chercher + nom sans article, forme de nombreuses locutions : chercher querelle, fortune, refuge, etc.

chercher
v. tr.
d1./d S'efforcer de trouver, de découvrir ou de retrouver. Chercher qqn dans la foule. Chercher une clé égarée.
|| Loc. prov. Fig. Chercher midi à quatorze heures.
d2./d Tâcher de trouver, de se procurer. Il cherche une secrétaire. Chercher un emploi, un logement.
|| (Afr. subsah.) Aller chercher, aller se faire établir. Chercher un passeport, un extrait de naissance.
d3./d S'efforcer de trouver par la réflexion, par l'analyse. Chercher la solution d'un problème.
|| Spécial. Tâcher de se rappeler. Je cherche son nom.
|| v. Pron. S'efforcer de mieux se connaître. Un adolescent qui se cherche.
d4./d Chercher à: s'efforcer de, essayer de parvenir à. Chercher à nuire.
d5./d Quérir, aller prendre. Aller chercher le médecin.
d6./d Fam. Provoquer. Quand on me cherche, on me trouve.
Fam. Tu l'as bien cherché!
d7./d Fam. ça va chercher dans les mille francs: cela coûte environ mille francs.

⇒CHERCHER, verbe trans.
I.— [L'idée dominante est celle de tentative dont le résultat n'est pas acquis d'avance]
A.— [L'idée implique un mouvement physique] Aller de-ci et de-là, se donner du mouvement et de la peine pour découvrir ou trouver quelqu'un ou quelque chose.
1. [Le compl. d'obj. désigne une chose concr. ou abstr.] :
1. « Au diable sir Williams et son langage hiéroglyphique, murmura-t-il après quelques minutes d'absorption, voici quatre années que j'en cherche vainement la clé, et je ne suis pas plus avancé que le premier jour. (...) »
PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 4, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 10.
2. Cet œil, cette voix, ce visage, je les connaissais. Mais d'où, de quand? (...) Cela datait de loin, de très loin, c'était perdu dans cette brume où l'esprit semble chercher à tâtons les souvenirs et les poursuit, comme des fantômes fuyants, sans les saisir.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, L'Infirme, 1888, p. 748.
3. ... le général Guisan (...) craint de voir les Allemands aux abois pénétrer en territoire suisse pour y chercher passage ou refuge, ...
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1959, p. 169.
SYNT. Chercher un appartement, une clef, un livre, un objet perdu, un taxi; chercher un trésor; chercher un emploi, ses mots, une rime; chercher le sommeil; chercher un alibi, un compromis, des excuses; chercher un remède à ses misères, son salut dans la fuite; chercher le bonheur, la perfection, sa voie. Il [un rossignol] cherche en vain une rose jeune comme lui (Mme DE KRÜDENER, Valérie, 1803, p. 202). Demandez et on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez à la porte et on vous ouvrira (BOSCO, Le Mas Théotime, 1945, p. 317).
Rare. [Sans mettre en cause une pers.] Tendre à, vers. L'aiguille cherche le nord. Le bien cherche le bien. La richesse vient à celui qui en a déjà beaucoup.
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Chercher un confident, un mari, un protecteur. Où demeures-tu? Je suis à Paris depuis quinze jours seulement et je suis allé te chercher partout sans te trouver (PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 124) :
4. À présent, il cherchait dans l'immensité un point d'appui sur lequel il pût asseoir ses pensées toujours errantes. Une impression ineffaçable de tristesse lui fit chercher partout quelqu'un qui fût aussi triste que lui-même, ...
VIGNY, Le Journal d'un poète, 1839, p. 1123.
Emploi pronom. Et nous étions tous deux si accablés de tristesse que nos lèvres oubliaient de se chercher (TOULET, Le Mariage de Don Quichotte, 1902, p. 215) :
5. L'histoire du tendre (...) est l'histoire de ces brouilles sans fondement suivies de réconciliations imaginaires, puis de nouvelles fâcheries et bouderies; toutes ces âmes qui se cherchent, et croyant se trouver, se fuient, elles veulent toutes une même chose, mais elles n'en sont pas toutes au même point, ne veulent pas la paix en même temps; ...
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 191.
Loc. verbales et expr. proverbiales. Chercher abri, appui, asile, consolation, refuge auprès de qqn, dans qqc.; chercher (une) issue dans, par; chercher aventure, fortune, secours; chercher remède à qqc., son bonheur auprès de qqn; chercher chicane, dispute, noise, querelle à qqn; chercher une aiguille dans un tas de foin, le défaut de la cuirasse, la petite bête; chercher des crosses, des ennuis, des histoires, des pouilles à qqn; chercher un poil sur des œufs, des poux à, dans, sur la tête, dans la tignasse de qqn; sans chercher malice. Je ne cherchais pas midi à quatorze heures, et tout ce que je lisais me semblait très innocent (GYP, Souvenirs d'une petite fille, 1928, p. 73).
Rem. 1. Chercher femme (vieilli). Chercher à se marier. 2. Au sens de « fouiller » : Il chercha dans ses poches et en tira une petite croix de bois blanc (BARRÈS, La Colline inspirée, 1913, p. 258).
B.— [Le verbe désigne une opération mentale exprimant un besoin d'investigation, d'élucidation, d'invention] Réfléchir, creuser, scruter, imaginer :
6. « Nous cherchions entre nous quelle sera cette vie éternelle que l'œil n'a pas vue, que l'oreille n'a pas entendue, et où n'atteint pas le cœur de l'homme! »
BAUDELAIRE, Salon, 1846, p. 172.
Absolument :
7. Je ne nie pas notre époque au moins. J'ai foi en elle, je sais qu'elle cherche et qu'elle travaille. Nous sommes dans un temps de luttes et de fièvres, nous avons nos talents et nos génies.
ZOLA, Mes haines, 1866, p. 214.
8. Chercher n'est que se mettre en état de trouver par quelque accident ou par quelque sommeil. C'est préparer le champ de l'heureuse étincelle.
VALÉRY, Tel quel II, 1943, p. 236.
SYNT. Chercher des arguments, la cause, une explication, une justification, un moyen; chercher le clef du mystère, le mot de l'énigme, le plan d'un article, la quadrature du cercle, la pierre philosophale, la raison de qqc.; chercher une harmonisation, une harmonie des couleurs, un motif, un sens à la vie, la solution d'un problème, une synthèse, la vérité; chercher Dieu. Et vous peut-être aussi, vous cherchez l'idéal? — Moi, lui dis-je, non, je ne le cherche pas..., je l'ai (L. VEUILLOT, Les Odeurs de Paris, 1866, p. 141).
Fam. Imaginer, inventer. Ai-je été vraiment cette menteuse? Cette hypocrite? (...) Non, mon amour... Qu'est-ce que tu vas chercher? (MAURIAC, Les Mal Aimés, 1945, II, 9, p. 213).
Absol. [En parlant de l'intuition d'un savant, d'un artiste, de l'imagination créatrice] Je ne cherche pas, je trouve (Picasso cité par MALRAUX, La Tête d'obsidienne, Paris, Gallimard, 1974, p. 34, 190).
Emploi pronom. réfl. Tenter d'améliorer la connaissance de soi. C'était lui, l'illustre savant [Ampère], qui avait du génie; son fils avait un talent qui se cherchait encore (SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 13, 1863-69, p. 190). Le moi (...) se cherche vainement et s'angoisse (J. VUILLEMIN, Essai sur la signif. de la mort, 1949, p. 312) :
9. Je me cherchais, je croyais me reconnaître, je me perdais de vue, je courais à ma poursuite, je me retrouvais, hors d'haleine. À peine subissais-je un charme que je me dressais à le contredire.
COCTEAU, La Difficulté d'être, 1947, p. 40.
[Suivi d'un adv.] Chercher anxieusement, avidement, désespérement, éperdument, fiévreusement, inconsciemment, instinctivement, inutilement, laborieusement, machinalement, méthodiquement, naturellement, naïvement, patiemment, péniblement, sincèrement, vainement; chercher avec obstination; chercher vertueusement, visiblement à + infinitif.
C.— Chercher à + inf. S'efforcer de.
SYNT. a) Chercher à abuser qqn, à s'étourdir, à s'évader, à fuir, à gagner sa vie, à oublier, à plaire, à prévoir, à revoir qqn, à simplifier, à troubler, à se faire valoir (supra I A); chercher à analyser, à approfondir, à comprendre qqn, qqc., ce que, ce qui, pourquoi; chercher à connaître, à découvrir la cause, à définir, à extraire la racine carrée, à prouver, à savoir (supra I B). b) Chercher à faire. Chercher à faire un bouquet, du mal, de la métaphysique; chercher à faire illusion, plaisir, violence; chercher à faire croire, payer qqc. par qqn, perdre la tête à qqn, retenir, tomber, triompher, vivre; chercher à mieux faire, à tout faire pour qqn; chercher à se faire aimer, entendre, épouser, pardonner, remarquer.
Vieilli, rare. Chercher de + inf. :
10. Dans ma crainte que le plaisir trouvé dans cette promenade solitaire n'affaiblît en moi le souvenir de ma grand'mère, je cherchais de le raviver en pensant à telle grande souffrance morale qu'elle avait eue; ...
PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 782.
II.— [L'idée dominante est celle d'une démarche ou d'une intention dont le résultat est assuré ou très probable; chercher est gén. précédé d'un auxil. de mode exprimant le mouvement]
A.— Quérir, prendre.
SYNT. Chercher des allumettes, du bois, une bonne bouteille, de l'eau, de l'essence, du pain; chercher le pouls, son souffle; chercher un mot dans le dictionnaire; aller chercher qqn à dîner, à la gare; aller, venir chercher qqn, qqc.; envoyer chercher qqn dare dare. Je repris ma résolution de m'en aller chercher des fleurs et des papillons en Égypte ou en Perse (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 4, 1855, p. 336). Don César, (...) — Qui venez-vous chercher céans, l'ami? (HUGO, Ruy Blas, 1838, IV, 3, p. 418). Il [Gounod] alla chercher près de Mistral l'inspiration de sa musique (R. DUMESNIL, Hist. illustrée du théâtre lyrique, 1953, p. 149) :
11. [Tintoret] On est toujours surpris devant ses tableaux, on se demande où il est allé chercher cela, dans quel monde inconnu, fantastique et pourant réel.
TAINE, Voyage en Italie, t. 2, 1866, p. 367.
Rem. Les ex. font apparaître d'intéressantes nuances sém. Au sens de a) « Attraper quelque chose » (fam.). Tu as les pieds mouillés, t'iras chercher une pleurésie en tirant des bordées dans la nuit (CÉLINE, Voyage au bout de la nuit, 1932, p. 380). b) « Atteindre... » (fam.). Tout ça va bien chercher dans les dix ans de travaux forcés (QUENEAU, Zazie dans le métro, 1959, p. 89). [En parlant d'une dépense] Ça va chercher dans les X francs. c) « Solliciter ». La parole est indiscrète; elle vient vous chercher, sollicite l'attention et éveille en même temps la discussion (E. DELACROIX, Journal, 1856, p. 276). d) « Arrêter quelqu'un » :
12. En tout cas, j'ai pris mes précautions. J'ai fait préparer des vêtements chauds.
GRIGOREIEV. — Pour quoi faire?
STEPHAN. — Eh bien! S'ils viennent me chercher... c'est ainsi maintenant : on vient, on vous prend, et puis la Sibérie, ou pire.
CAMUS, Les Possédés, adapté de Dostoievski, 1959, 3e part., 15e tabl., p. 1076.
B.— Aller au-devant de quelqu'un ou de quelque chose; rechercher avec intensité, vouloir.
SYNT. Chercher la bagarre, la guerre, le péril, sa perte, le trépas; chercher (son) malheur « faire en sorte de l'attirer, de le rencontrer »; chercher des claques, une fessée; chercher à se faire battre « aller au-devant des désagréments ». Il n'a [Alceste], de vous à moi, que ce qu'il a cherché (COURTELINE, La Conversion d'Alceste, 1905, p. 48) :
13. [L'architecte :] — Imaginez-vous, mon cher, qu'ils [les « cocos de l'Instruction publique »] m'ont cherché des ennuis à n'en plus finir, pour mes travaux d'Évreux...
ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 274.
Fam. Provoquer. Tu me cherches? Tu vas me trouver!
Rem. 1. On rencontre ds la docum. a) Le part. prés. adj. cherchant [En parlant d'une pers.] Qui tâtonne, qui cherche. Il parlait avec une lenteur cherchante, raffinée, paresseuse (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 135). M. Auguste Barbier (...) est plutôt une âme douce, tendre, naïve; une âme cherchante, un peu incertaine (SAINTE-BEUVE, Nouveaux lundis, t. 10, 1863-69, p. 118). b) L'adj. cherchable. Qui peut être cherché, qui ouvre la voie à la recherche. Telle est la position nette et claire du problème offert par l'Absolu et qui m'a semblé cherchable (BALZAC, La Recherche de l'absolu, 1834, p. 185). Attesté comme ,,néol.`` ds GUÉRIN 1892. 2. La forme verbale cherche, 3e pers. de l'ind. prés., est utilisée comme élément de compos. pour un certain nombre de subst. a) Cherche-fiche, cherche-pointe. Outil servant à décheviller des assemblages. Attesté ds les dict. gén. et techn. b) Cherche-fuites. Appareil utilisé pour repérer les fuites de gaz. Attesté ds les dict. gén. et techn. c) Cherche-midi (vx). Parasite cherchant à se faire inviter à dîner; pique-assiette (semble être devenu un mot de dict.). Attesté ds Lar. 19e-20e, GUÉRIN 1892, Lar. encyclop., QUILLET 1965. d) Cherche-pain. « Mendiant ». Il ne savait plus que marmonner sa complainte de cherche-pain (POURRAT, Gaspard des Montagnes, Le Pavillon des amourettes, 1930, p. 176). Une terre achetée à crédit, c'est une patente de cherche-pain pour vos vieux jours (G. SAND, François le Champi, 1850, p. 143). e) Cherche-profit. Un monde de traîne-malheur cherche-profit, en guenilles (POURRAT, Gaspard des Montagnes, À la belle bergère, 1925, p. 86).
Prononc. et Orth. :[], (je) cherche []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 cercer « parcourir en tout sens, fouiller » (Roland, éd. J. Bédier, 2185); la forme cercher est encore en usage en 1642 (A. OUDIN, Recherches fr. et ital., 2e part., Paris); d'où a) ca 1172 cerchier « essayer de découvrir qqn ou qqc. » (CHR. DE TROYES, Chevalier Lion, 1143 ds T.-L.); 1677 se chercher « essayer de connaître ce que l'on est » (RACINE, Phèdre, II, 2, 558); b) 1539 [1538 d'apr. FEW, s.v. circare] cercher « essayer de découvrir par un effort de pensée » (EST.); 1838 B.-A. part. passé adj. « recherché » (Ac. Compl. 1842); 2. employé à l'inf. apr. les verbes aller, faire, venir, envoyer au sens de « aller ou faire aller dans un lieu pour ramener qqn ou qqc. » 1210-20 faire cerchier (Dolop., 2638 ds GDF. Compl.); 4e quart XIVe s. envoyer cercier (FROISSART, III, 190 ds IGLF); 1538 aller chercher (EST., s.v. conquiro); 3. 1468 chercher que « avoir pour but, essayer de parvenir à un résultat » (G. CHASTELLAIN, Chron., III, 164, 3 ds Leipziger Romanistische Studien, t. 19, 1937, p. 83) — 1580, Montaigne ds LITTRÉ; 1538 cercher de (faire) (EST.) — 1683, Molière ds LITTRÉ; 1555 sercher à (MONLUC, Commentaires, L. I-I, 35- ds HUG.); av. 1592 chercher à (MONT., I, 220 ds LITTRÉ); 1549 chercher à ce que (HANSE); 4. a) 1538 « essayer de se procurer (p. ex. un emploi) » (EST. d'apr. FEW, loc. cit.); 1690 « essayer d'obtenir » (FUR.); 1694 chercher une condition « essayer de trouver un emploi » (Ac.); 1659 chercher fortune (MOL., Préc., 16 ds ROB.); av. 1695 chercher femme (LA FONTAINE, éd. H. Regnier, t. 1, p. 134 d'apr. glossaire); b) XVIe s. « ne pas s'opposer, s'exposer volontairement à (p. ex. au malheur) » (Amyot d'apr. FEW, s.v. circare); c) av. 1592 chercher (une querelle) (MONTAIGNE, IV, 40 ds LITTRÉ); 1883 arg. « chicaner qqn » (M[acé] ds LARCH. Suppl.); 1945 fam. aller chercher « atteindre (un certain prix) » (SARTRE, L'Âge de raison, p. 145). L'a. fr. cerchier est issu du b. lat. circare — dér. du b. lat. circa, circum « autour » — « faire le tour, parcourir pour examiner » (IVe s. ds TLL s.v., 1102, 2), d'où le lat. médiév. « fouiller, scruter » (IX-XIe s. ds Mittellat. W. s.v., 593, 5); chercher plus expressif et de conjugaison plus aisée, a supplanté querre, quérir au XVIIe s. sauf dans quelques emplois dialectaux. Fréq. abs. littér. :30 416. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 43 200, b) 40 192; XXe s. : a) 42 966, b) 45 117. Bbg. DARM. Vie 1932, p. 155, 167. — GOTTSCH. Redens. 1930, passim. — GOUGENHEIM (G.). Chercher et fouiller. In : [Mél. Harmer (L. C.)]. London, 1970, pp. 17-20. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 17. — HÖFLER (M.). Z. rom. Philol. 1964, t. 80, p. 624. — SCHUCHARDT (H.). Trouver. Z. rom. Philol. 1904, t. 28, p. 37. — TILANDER. Nouv. Mél. 1961, pp. 249-281. — TILANDER (G.). Orig. et évolution sém. de chercher. Archivo de filologia aragonesa. 1961/62, n° 12/13, pp. 25-35. — VIDOS 1939, pp. 312-313 (s.v. cherche-mer).

chercher [ʃɛʀʃe] v. tr.
ÉTYM. XVIe; cerchier, 1080; du bas lat. circare « aller autour », de circum.
1 (1210). S'efforcer de découvrir, de trouver ou de retrouver (qqn ou qqch.). Rechercher; recherche; découverte. || Chercher qqn en explorant, en fouillant un lieu, en furetant. || Chercher qqn dans la foule. || Je vous ai cherché partout (→ Frapper à toutes les portes). || Tiens, vous voilà, justement je vous cherchais.Chercher qqn du regard, tenter de l'apercevoir parmi d'autres personnes.
Chercher un mot, un renseignement dans le dictionnaire. || Je cherche les raisons de… (→ ci-dessous, cit. 14). || Chercher qqch. dans sa tête (→ ci-dessous, cit. 15). || Chercher la vérité, la beauté (→ ci-dessous, cit. 16 et 17). || Chercher des prétextes (→ ci-dessous, cit. 19). — ☑ Loc. prov. Chercher une aiguille dans une botte de foin. — ☑ Chercher la petite bête. — ☑ Chercher des poux dans la tête de quelqu'un.
1 Un bûcheron perdit son gagne-pain :
C'est sa cognée; et, la cherchant en vain,
Ce fut pitié là-dessus de l'entendre.
La Fontaine, Fables, V, 1.
2 (…) Me cherchiez-vous, Madame ?
Un espoir si charmant me serait-il permis ?
Racine, Andromaque, I, 4.
3 — (…) Le pompeux appareil qui suit ici vos pas
N'est point d'un malheureux qui cherche le trépas.
— Hélas ! qui peut savoir le destin qui m'amène ?
L'amour me fait ici chercher une inhumaine,
Mais qui sait ce qu'il doit ordonner de mon sort,
Et si je viens chercher ou la vie ou la mort ?
Racine, Andromaque, I, 1.
4 Elle fit mine de chercher sa bourse, qu'elle avait dans sa poche (…)
G. Sand, François le Champi, VIII, p. 73.
5 Il avait essayé de boire. Son geste déraillait, cherchait la carafe ailleurs que sur la chaise (…)
Cocteau, les Enfants terribles, p. 215.
2 (1538). Essayer de découvrir par un effort de pensée (la solution d'une difficulté, une idée, etc.). || Chercher la solution d'un problème. || Chercher une preuve (→ ci-dessous, cit. 11). || Chercher un moyen, le moyen d'en sortir. || Chercher une idée de roman.
Spécialt. Faire effort pour se souvenir de… || Chercher le nom d'une personne rencontrée. || Chercher qqch. dans sa tête, dans sa mémoire, dans ses souvenirs. || Chercher des souvenirs dans sa mémoire (→ ci-dessous, cit. 13).Chercher ses mots : hésiter en parlant, ne pas avoir la parole facile (→ ci-dessous, cit. 20).Qu'allez-vous chercher là ? Imaginer, inventer, supposer.Chercher midi à quatorze heures.
Chercher la vérité. || Chercher Dieu (→ ci-dessous, cit. 7, 8 et 10).
Absolt. Se livrer à des recherches, dans le domaine intellectuel et scientifique, ou dans une quête religieuse. || Tu n'as pas assez cherché. Calculer, examiner, scruter; réfléchir. || Sans aller chercher si loin (→ ci-dessous, cit. 12). || « Je ne cherche pas, je trouve » (Picasso).
6 Demandez et l'on vous donnera; cherchez et vous trouverez (…)
Bible (Crampon), Évangile selon saint Matthieu, VII, 7.
7 (…) c'est ce que l'Écriture nous marque, quand elle dit en tant d'endroits que ceux qui cherchent Dieu le trouvent.
Pascal, Pensées, IV, 242.
8 Il y a trois sortes de personnes : les unes qui servent Dieu, l'ayant trouvé; les autres qui s'emploient à le chercher, ne l'ayant pas trouvé; les autres qui vivent sans le chercher ni l'avoir trouvé.
Pascal, Pensées, IV, 257.
9 (…) je ne puis approuver que ceux qui cherchent en gémissant.
Pascal, Pensées, VI, 421.
10 Console-toi, tu ne me chercherais pas, si tu ne m'avais trouvé.
Pascal, Pensées, VII, 553.
11 Dieu fait bien ce qu'il fait. Sans en chercher la preuve
En tout cet univers et l'aller parcourant,
Dans les citrouilles je la treuve.
La Fontaine, Fables, IX, 4.
12 (…) et, sans aller chercher si loin (…) l'on a joué de notre temps des pièces saintes de M. de Corneille (…)
Molière, Tartuffe, Préface.
13 Cela datait de loin, de très loin, c'était perdu dans cette brume où l'esprit semble chercher à tâtons les souvenirs et les poursuit, comme des fantômes fuyants, sans les saisir.
Maupassant, Contes, « L'infirme », p. 122.
14 Je cherche les raisons de leur conduite sans pouvoir les découvrir.
France, l'Anneau d'améthyste, X, p. 154.
15 Elle cherchait dans sa tête quelque vœu à accomplir.
Flaubert, Mme Bovary, I, VI.
16 Réalisme, idéalisme, autant de brumes à travers lesquelles l'homme aveugle cherche la vérité.
J. Renard, Journal, 17 janv. 1903.
17 La beauté est une chose qu'il est rare d'atteindre quand on la cherche.
Claudel, Positions et Propositions, p. 222.
18 Au fond, toute âme humaine est cela (…) Une fragile lumière en marche vers quelque abri divin, qu'elle imagine, cherche et ne voit pas.
A. Maurois, le Cercle de famille, II, VII, p. 167.
19 Je cherche des prétextes pour me voiler à moi-même la seule raison qui me fait agir, qui est la charité.
Montherlant, le Démon du bien, I, Le journal de Costals, p. 60.
20 (…) Grand qui semblait toujours chercher ses mots, bien qu'il parlât le langage le plus simple.
Camus, la Peste, p. 29.
3 (XVIIe). || Chercher à (et l'infinitif) : essayer de parvenir à. Efforcer (s'), évertuer (s'), tâcher, tendre, tenter, viser. || Chercher à savoir, à se renseigner, à connaître, à deviner. || Chercher à comprendre.Faut pas chercher à comprendre.
21 (Je) trottais comme un jeune rat
Qui cherche à se donner carrière (…)
La Fontaine, Fables, VI, 5.
22 (Il) Entra dans sa boutique, et, cherchant à manger,
N'y rencontra pour tout potage (…)
La Fontaine, Fables, V, 16.
23 (…) ne cherchez jamais à employer l'autorité là où il ne s'agit que de raison (…)
Voltaire, Dict. philosophique, Autorité.
24 (…) un nom qu'on cherche à se rappeler et à la place duquel on ne trouve que du néant, un néant d'où une heure plus tard, sans qu'on y pense, s'élanceront d'elles-mêmes en un seul bond, les syllabes d'abord vainement sollicitées.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. III, p. 128.
25 Une sorte de poésie se dégageait de tout son être, qui venait, je crois, de ce qu'il (un camarade russe) se sentait faible et cherchait à se faire aimer.
Gide, Si le grain ne meurt, I, III, p. 86.
26 (…) un vieux colonel l'y avait pris en amitié et cherchait à le caser.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, XVI, p. 169.
Chercher à ce que. || Cherchez à ce qu'on soit content de vous.
4 (1538). Essayer d'obtenir.(Une personne). || Chercher une femme, et, vieilli, chercher femme, pour se marier.(Une place). || Chercher un emploi, une situation.(Une chose). || Chercher un appartement. — ☑ Loc. Chercher fortune.Chercher son salut dans la fuite. || Chercher du secours. — ☑ Loc. Chercher querelle à quelqu'un.Chercher la paix, la solitude.
27 Ce vizir quelquefois cherchait la solitude (…)
La Fontaine, Fables, XI, 4.
28 La gent trotte-menu s'en vient chercher sa perte.
La Fontaine, Fables, III, 18.
29 Que le bon soit toujours camarade du beau,
Dès demain je chercherai femme (…)
La Fontaine, Fables, VII, 2.
30 Un loup survient à jeun, qui cherchait aventure (…)
La Fontaine, Fables, I, 10.
31 Allons, camarade, allons chercher fortune autre part (…)
Molière, les Précieuses ridicules, 16.
32 À quoi bon chercher notre bonheur dans l'opinion d'autrui, si nous pouvons le trouver en nous-mêmes ?
Rousseau, Disc. sur les sciences et les arts, II, p. 23.
33 (…) il est bon qu'une femme honnête et sage puisse chercher auprès d'une fidèle amie les consolations, les lumières et les conseils qu'elle n'oserait demander à son mari sur certaines matières.
Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse, Lettre VII.
34 L'homme cherche, la vierge attend, la femme attire (…)
Hugo, la Légende des siècles, XXXIX, L'amour.
35 Évariste s'enfuit et courut chercher auprès d'Élodie l'oubli, le sommeil, l'avant-goût délicieux du néant.
France, Les dieux ont soif, XVIII, p. 184.
36 Mais lui, avec un sourire, chercha les lèvres de sa femme encore et les reprit bien vite entre les siennes, comme un altéré à qui on a enlevé sa coupe d'eau fraîche.
Loti, Pêcheur d'Islande, IV, VII, p. 257.
(XVIe). Spécialt. Ne pas éviter (un mal). || Il l'a cherché, c'est bien fait pour lui !
5 (XVIIe). Aller, faire, envoyer, venir prendre (qqn ou qqch.). Prendre, quérir, requérir. || Venez me chercher ce soir. || Allez chercher le médecin.
37 J'aime : je viens chercher Hermione en ces lieux,
La fléchir, l'enlever, ou mourir à ses yeux.
Racine, Andromaque, I, 1.
38 (…) faites-moi chercher, et je serai trop heureuse d'accourir.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. I, p. 269.
39 (…) être artiste ou romancier consiste à posséder la lampe du mineur qui permet à l'homme d'aller par delà sa conscience claire chercher les trésors obscurs de sa mémoire et de ses possibilités.
A. Thibaudet, Gustave Flaubert, p. 82.
40 Bonheur d'aller le chercher, hier, à Saint-Raphaël.
A. Maurois, Terre promise, XLV, p. 316.
Fam. || Chercher quelqu'un, lui chercher querelle, avoir une attitude agressive envers lui.Si tu me cherches, tu vas me trouver ! : je suis disposé à me battre.
40.1 (…) quand ils disaient que la France, l'Angleterre et la Russie « cherchaient » l'Allemagne, (ils) ont rendu possible, au moment d'Agadir, une guerre qui d'ailleurs n'a pas éclaté.
Proust, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 406.
40.2 En revanche, notre ami me reproche d'avoir attaqué, dans le « Bloc-Notes », un innocent père dominicain, et Bourdet, et Mandouze (…) Si ce père, que je ne connaissais pas, ne m'avait pas cherché, il ne m'aurait pas trouvé.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 234.
6 Pop. Atteindre (un chiffre, un prix).Ça va chercher dans les mille francs : le prix atteindra environ mille francs.
——————
se chercher v. pron.
1 (Réfl.). Vx. S'examiner. Mod. et cour. Chercher sa vraie personnalité.
41 Maintenant je me cherche, et ne me trouve plus.
Racine, Phèdre, II, 2.
42 Il se cherchait à travers l'amas de sentiments acquis, que l'éducation impose à l'enfant comme une seconde nature.
R. Rolland, Jean-Christophe, t. II, p. 57.
2 (Récipr.). || Se chercher l'un l'autre, mutuellement : être à la recherche l'un de l'autre, tendre à l'union. || Regards qui se cherchent.
43 Nous nous cherchions l'un l'autre (…)
Racine, Alexandre le Grand, III, 6.
44 Ils (les matelots) se cherchent, ils se trient, par âmes à peu près semblables, ou seulement par enfants des mêmes villages, tous ces entraînés aux grandes fatigues d'un métier si dur (…)
Loti, Matelot, XXII, p. 85.
Fam. Se manifester mutuellement une attitude agressive. || Ils sont très querelleurs et passent leur temps à se chercher.
——————
cherché, ée p. p. adj.
Vx. Recherché. || « Des poses étudiées, cherchées » (Balzac). || Des effets très cherchés, en art.
CONTR. Trouver.
DÉR. Chercheur.
COMP. Rechercher.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chercher — CHERCHER. v. act. Se mettre en peine de trouver. Chercher quelqu un. chercher quelque chose. chercher soigneusement, diligemment. chercher par tout. chercher à manger. chercher du secours. chercher de l argent. si vous en voulez, allez en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chercher — CHERCHER. v. act. Se donner du mouvement, du soin, de la peine pour trouver. Chercher quelqu un. Chercher quelque chose. Chercher soigneusement, diligemment. Chercher partout. Chercher à tâtons. Chercher en tous lieux. Chercher de l oeil.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Chercher — Chercher: シャルシェ Single by Kotoko from the album Uzu Maki (B side) B s …   Wikipedia

  • chercher — Chercher, Regardez Cercher …   Thresor de la langue françoyse

  • CHERCHER — v. a. Se donner du mouvement, du soin, de la peine pour trouver, pour découvrir quelqu un ou quelque chose. Il cherche son domestique. Je vous cherchais. Il cherche une place commode. Que cherchez vous ? Je cherche ma plume, mon livre, etc. Ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • chercher — (chèr ché) v. a. 1°   Tâcher de trouver. Que cherchez vous ? Je cherche ma bourse, mon livre. Je cherche mon fils qui s est séparé de moi dans la foule. Son chien le chercha longtemps. •   Et les hommes jamais ne cherchent qui les fuit, CORN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHERCHER — v. tr. Se donner du mouvement, du soin, de la peine pour découvrir quelqu’un ou quelque chose. Je vous cherchais. Ces gens se sont longtemps cherchés sans se trouver. Il cherche une place commode. Que cherchez vous? Je cherche ma plume, mon livre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chercher — vt. , rechercher ; récupérer ; convoiter : sarshî (Cordon 083), sarstî (Megève), SHARSHÉ (Chambéry 025b, Arvillard 228, St Pierre Albigny, Table) / Î (Albanais 001b PPA, Annecy 003, Bellevaux, Draillan, Gruffy 014, Leschaux 006, Morzine 081,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • chercher — v.t. Provoquer : Tu me cherches ? / Chercher des crosses à quelqu un, lui chercher querelle. / Chercher la petite bête, être méticuleux à l excès. / Chercher dans, atteindre : Ça va chercher dans les 100 F …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • chercher — (v. 1) Présent : cherche, cherches, cherche, cherchons, cherchez, cherchent ; Futur : chercherai, chercheras, cherchera, chercherons, chercherez, chercheront ; Passé : cherchai, cherchas, chercha, cherchâmes, cherchâtes, cherchèrent ; Imparfait …   French Morphology and Phonetics


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.